Site icon Dylan Blue

POURQUOI LA TIMIDITÉ PEUT NOUS FAIRE SOUFFRIR ?


Si tu as cliqué sur cet article, c’est certainement que tu souffres beaucoup trop de ta timidité.

Celle-ci a pris une telle ampleur dans ta vie qu’aujourd’hui tu ne sais plus comment t’en détacher :

Si c’est le cas, sache que tu es tombé au bon endroit !

Pourquoi je te dis ça ?

Et bien car j’ai moi-même souffert de ma timidité par le passé !

Je suis donc à même de comprendre ce que tu ressens en cet instant.

TU VEUX UNE BONNE NOUVELLE ?

C’est que la timidité dont tu souffres à l’heure actuelle

Elle n’est en aucun cas définitive !

Et tu possèdes en toi les ressources nécessaires pour t’en libérer !

COMMENT ?

C’est justement ce que je t’explique dans la suite de cet article.

Mais avant d’aller plus loin sur le sujet, permet moi de définir clairement ce qu’est

« LA TIMIDITÉ »

LA TIMIDITÉ : C’EST QUOI EXACTEMENT ?


La timidité, c’est avant tout une réponse physique et psychologique en réponse à une peur ou une crainte que l’on va ressentir.

Elle se manifeste en règle générale par une appréhension face aux jugements et aux regards des autres.

Mais également dans des situations difficiles pour nous ou des situations jamais vécues auparavant.

On pourrait résumer la timidité en 2 caractéristiques :

UN MANQUE D’AUDACE et UN MANQUE D’ASSURANCE

Tout d’abord UN MANQUE D’AUDACE, qui s’explique par le fait de ne pas OSER :

Le manque d’audace est réellement nuisible pour ta personne !

Tu vas alors t’enfermer dans un rôle qui ne te ressemble pas, par peur d’être jugé pour qui tu es VRAIMENT.

Et donc par conséquent t’empêcher de mener LA VIE qui te passionne RÉELLEMENT !

As-tu vraiment envie de contempler là, impuissant, les années défilées dans une vie qui ne te correspond pas ?

Ensuite la timidité c’est aussi UN MANQUE D’ASSURANCE, venant principalement d’une faible estime et confiance en soi.

Notre éducation, nos fréquentations, notre milieu social, nos expériences, …

Tout cela conditionne l’image que l’on va avoir de nous-même :

Les situations vécues par le passé influencent soit de manière positive ou négative la confiance en toi dont tu vas faire preuve.

Manquer d’assurance, c’est manquer les occasions de pouvoir s’exprimer clairement sur ce que l’on ressent !

Ne souhaites-tu pas être écouté à juste titre comme n’importe qui d’autre, qui partage ses avis et ses convictions ?

Repense un instant à la timidité qui te touche, suite à la définition que j’en ai fait.

Ne paraît-elle pas plus claire maintenant à tes yeux ?

TA TIMIDITÉ ne t’empêche t-elle pas à la fois d’oser faire les choses, mais également de t’exprimer clairement sur tes sentiments et tes ressentis ?

Maintenant que nous avons une définition plus précise sur ce qu’on appelle « LA TIMIDITÉ »

Attardons-nous sur la difficulté que l’on rencontre pour s’en libérer.

POURQUOI EST-IL SI DUR DE SE LIBÉRER DE SA TIMIDITÉ ?


La réponse à cette question vient en un seul mot : CONDITIONNEMENT

Ta timidité ne date pas d’hier !

Elle est le résultat d’un schéma de pensées que tu as entretenu(e) pendant des années et des années.

Soit de ton propre chef, soit par l’intermédiaire de ton environnement extérieur (ta famille, tes amis, tes camarades de classe, tes fréquentations, …).

Ce schéma de pensées a fini par rendre ta timidité bien réelle, et solidement ancré dans ton esprit.

À tel point qu’elle fait désormais partie intégrante de ta personnalité !

Le conditionnement de ton esprit à la timidité réside premièrement, de la période durant laquelle tu as été conditionné(e) à entretenir ce type de pensées limitantes.

Bien souvent, la timidité se développe durant notre enfance, et plus spécifiquement à partir de l’adolescence.

Pendant cette période nous sommes plus fragiles « émotionnellement ».

Nous remettons constamment les choses en question !

D’une part pour déterminer qui nous sommes vraiment, et d’autre part pour connaître nos véritables ambitions dans la vie.

Les types de pensées que tu vas implémenter dans ton esprit pendant cette période vont jouer un rôle crucial et décisif dans l’individu que tu vas devenir.

Mais ce n’est pas tout !

Il existe également un autre facteur qui te conditionne et t’empêche de pouvoir te libérer complètement de ta timidité :

LE TEMPS

La répétition de certains types de pensées limitantes dans le temps, n’a fait que favoriser la timidité qui te frappe aujourd’hui !

Il est ensuite très compliqué de changer un tel schéma de pensées, mais pas impossible.

Tu comprends désormais mieux pourquoi il est si dur de se libérer de sa timidité et en quoi le conditionnement joue un rôle important là-dedans.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la timidité n’est pas mal en soi !

Et qu’elle n’est pas nécessairement un frein pour ton épanouissement personnel.

C’est surtout l’impact qu’elle a dans ta vie qui va être déterminant !

C’est pourquoi il est important de bien connaître son TYPE DE TIMIDITÉ.

COMMENT IDENTIFIER SON TYPE DE TIMIDITÉ ?


Selon moi, il existe deux grands types de timidité :

L’INTROVERSION et L’ANGOISSE

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE CES DEUX FORMES DE TIMIDITÉ ?

Pour commencer, l’Introversion ou le fait d’être introverti(e) se base avant tout sur le bien-être intérieur de ta personne, avant les aspects et domaines extérieurs.

De ce fait une personne introvertie aura tendance a priorisé l’harmonisation de ses pensées, son développement personnel ou son bien-être spirituel avant ses relations sociales par exemple.

Non pas par égoïsme mais par nécessité !

Tout simplement car elles ont besoin de se reconnecter plus régulièrement avec eux-mêmes.

Au contraire de l’angoisse que nous verrons juste après, les personnes introverties sont peu entravées par leur timidité.

Elles vont pouvoir nouer des relations avec les autres, oser faire de nouvelles choses, saisir des opportunités personnelles comme professionnelles, …

Certes cela leur demandera un peu plus d’efforts qu’une personne très extravertie ou très sociable

Mais elles finiront par réussir à le faire !

C’est pourquoi on peut dire que l’introversion est une forme de timidité plutôt « saine« .

À l’opposé, quand ta timidité en arrive à nuire à tes relations avec les autres, à ton épanouissement personnel et aux opportunités qui se présenteraient à toi, on passe alors de L’INTROVERSION à L’ANGOISSE.

L’angoisse dans ses formes extrêmes peut aller jusqu’à la panique ou la phobie.

C’est quelque chose de très agressif à la fois pour ton corps et ton esprit.

Pour ma part, elle se manifestait par des maux de ventre, des maux de tête et des démangeaisons fortement désagréables.

À tel point que j’ai fini par en devenir Agoraphobe (qui est la peur des gens, la peur de sortir et la peur des lieux publics).

On peut dire que l’angoisse, à l’inverse de l’introversion, est une timidité plutôt toxique et malsaine, qui peut vraiment vous gâcher la vie !

Et si tu lis cet article, c’est certainement que tu te reconnais dans ce second cas !

Donc si tu souhaites concrètement te débarrasser de ta timidité, tu vas devoir mettre en œuvre un certains nombres d’actions pour te libérer de ta timidité.

La plus importante d’entre-elle va être de SORTIR DE TA ZONE DE CONFORT.

Et je t’explique justement pourquoi

SORTIR DE SA ZONE DE CONFORT :

LA SOLUTION POUR SE LIBÉRER DE SA TIMIDITÉ ?


Cela peut sembler contre-intuitif dit comme cela mais pourtant…

Si tu souhaites te libérer de cette timidité qui t’entrave aujourd’hui dans ta vie, tu vas devoir aller au-devant de tes peurs.

Et ça passe par le fait de SORTIR DE TA ZONE DE CONFORT !

La « ZONE DE CONFORT », c’est un peu ta limite aux choses que tu es capable de faire et que tu as défini(e) selon plusieurs paramètres :

Pour faire simple c’est TA ZONE de sécurité, là où te sens à l’aise en tout temps.

Tout ce qui se trouve en dehors de cette zone, c’est un peu ta timidité.

Ça peut être des choses qui t’angoisse, qui te font peur, dont tu ne te sens pas capable de réaliser ou faire, …

Alors quel est le lien entre la timidité et la ZONE DE CONFORT que l’on a déterminée ?

Et bien tout simplement la timidité va réagir et se manifester dès lors que selon toi, l’activité ou l’expérience que tu es en train de réaliser sort du cadre de ta ZONE DE CONFORT.

Plus ta ZONE DE CONFORT sera petite, plus ta timidité aura d’influence sur ta vie.

À l’inverse plus ta ZONE DE CONFORT sera grande, moins ta timidité aura d’influence sur ta vie.

Comment faire pour agrandir sa ZONE DE CONFORT ?

Il n’y a pas de recettes miracle, si tu souhaites élargir ta zone de confort, tu vas devoir réaliser et faire des choses qui changent de tes habitudes.

Même si pour cela tu vas devoir aller à l’encontre de tes peurs et de tes angoisses.

Sans quoi tu auras inlassablement les mêmes résultats.

LA ZONE DE CONFORT est propre à chacun !

Tu dois faire en sorte de trouver où sont tes limites concernant celle-ci.

Par exemple si ta limite concerne le fait de parler en public, tu vas alors devoir te confronter au public d’une manière ou d’une autre.

Ça peut être en prenant des cours de théâtre, en présentant un exposé devant ta classe, en participant à des concours d’éloquence, ….

Autre exemple, si ta limite concerne tes interactions avec les autres, tu vas devoir d’autant plus parler et interagir avec eux jusqu’à enfin être plus à l’aise en leur présence.

Tu comprends le principe ?

La timidité dont tu peux souffrir se nourrit principalement de la peur ou des limites que tu t’es fixées par le passé.

Sortir de ta zone de confort (même si je sais à quel point c’est difficile) va te permettre non seulement de surmonter tes peurs

Ainsi tu verras que certaines peurs que tu avais n’étaient que chimère.

Mais également de gagner en confiance et estime de toi

Car en dépassant les limites que tu t’étais fixées, tu te rendras compte que les seules limites sont celles que ton esprit veut te faire croire.

Et qui sont bien loin de la réalité et des ressources/capacités que tu possèdes en toi.

CONCLUSION :


La timidité c’est loin d’être quelque chose de bénin comme on l’imagine, surtout lorsque celle-ci peut réellement nous faire souffrir et nous entraver dans notre quotidien.

On est alors bien loin de l’image de la personne qui rougit juste quand elle est timide.

Si tu souffres aujourd’hui de ta timidité, t’en libérer ne se fera malheureusement pas du jour au lendemain.

Il ne faut pas oublier que ta timidité ne date pas d’hier !

Mais quel est le résultat d’un conditionnement que tu as entretenu pendant de nombreuses années.

Cependant sache aussi qu’elle n’est en aucun cas définitive !

Tu possèdes en toi toutes les ressources nécessaires pour t’en libérer, même si tu ne le sais peut-être pas encore.

Au travers de cet article, j’espère avoir pu t’apporter des éléments de réponses sur la timidité qui te frappe à l’heure actuelle.

Si tu souhaites en savoir plus sur ta timidité et évaluer ton degré de timidité, je t’invite à compléter ce questionnaire, très simple et rapide.

Cela te permettra d’y voir plus clair sur ta timidité et tes points bloquants à l’instant T.

N’hésite pas à commenter et à me dire ce que tu as pensé de cet article et si tu souhaites plus de sujets concernant cette thématique

Quitter la version mobile