SUIS-JE ADDICT À LA PORNOGRAPHIE ?

Temps de lecture : 9 minutes



POUR COMMENCER, QUELQUES DONNÉES CONCERNANT L’INDUSTRIE PORNOGRAPHIQUE :


  • L’industrie de la pornographie, c’est des centaines de milliards d’euros amassés chaque année
  • En 2020, la fréquentation mondiale de sites à caractère pornographique s’élevait à 130 millions de visites/jour
  • En 2018, 25% des mots-clés recherchés sur Internet dans le monde sont à caractères sexuels
  • Toujours en 2018, 35% des téléchargements concernés des films X
  • Visionner l’intégralité des contenus pornographiques proposés sur Internet vous en coûtera 169 ans de votre vie sans interruption
  • En moyenne, un adolescent regarde sa première vidéo pornographique à l’âge de 14 ans !

Alors avec de tels chiffres, il n’est pas étonnant que de nombreux individus soient devenus complètement accro à la consommation de ce genre de contenus et ne puisse plus s’en libérer

De plus la consommation de la pornographie n’a cessé de croître chaque année !

Et encore plus depuis la crise du coronavirus depuis mars 2020

COMMENT SAVOIR SI JE SUIS ACCRO À LA PORNOGRAPHIE ?


Il est difficile de répondre précisément à cette question car il est compliqué de pouvoir placer un curseur vraiment précis concernant l’addiction à quelque chose, et notamment la pornographie

Étant tous biologiquement différents, certains individus possèdent une plus forte libido que d’autres

Ce qui peut expliquer une consommation plus excessive pour ce genre de personnes, sans pour autant pouvoir les caractériser « d’addict » à la pornographie

Selon moi, nous commençons à rentrer dans l’addiction lorsque nous ne pouvons plus nous passer de ce genre de contenus et que celui-ci commence à fortement impacter notre vie personnelle et sociale

Vous êtes également addict lorsque vous visionnez du contenu qui ne vous ressemble pas, ou que vous n’auriez pas regardé en temps normal

Enfin vous pouvez être addict lorsque votre consommation de films pornographiques devient profondément excessive et régulière (plusieurs fois par jour durant toute la semaine), ce qui a été mon cas à une certaine époque

Pour la petite anecdote, durant mon adolescence, je visionnais entre 1 à 3 vidéos pornographiques par jour, et tout cela pendant 4 ans (de mes 16 ans jusqu’à mes 20 ans)

Vous imaginez le temps significatif que j’ai perdu durant ces nombreuses années ?

C’est pourquoi le porno n’est pas aussi bénin qu’on ne le pense

Et qu’elle peut-être une habitude réellement néfaste pour vous et votre bien être !

Cependant même si vous n’en êtes pas arrivé à ce stade, il faut que vous restiez prudent, car malheureusement il est très facile de tomber dans cette addiction

Et les conséquences de la pornographie peuvent être ravageuses pour vous, aussi bien sur le plan physique que mental

LES DANGERS ET CONSÉQUENCES DE LA PORNOGRAPHIE ?


Le plus gros danger de la pornographie réside dans le fait qu’elle est facilement addictive mais terriblement difficile à stopper

Tout simplement car elle joue sur la sensation qui nous procure le plus de plaisir en ce monde, pour nous être-humain : L’ORGASME

C’est pourquoi même si vous preniez conscience de votre addiction à la pornographie du jour au lendemain, il serait très compliqué pour vous d’en arrêter le visionnage et la consommation

De plus, avec l’expansion d’Internet, la consommation de vidéos pornographiques n’a jamais été aussi facile d’accès !

Aujourd’hui, nous pouvons très facilement trouver l’objet de nos fantasmes, au travers d’un catalogue ahurissant de choix et de quantités grâce à Internet

Comme dit un peu plus tôt, le premier visionnage de films pornographiques par un adolescent se fait à l’âge de 14 ans en moyenne

14 ans !!!

Imaginer les effets que peut avoir une consommation excessive de contenus pornographiques à cet âge-là ?

Les conséquences sont tous simplement terribles !

Que vont-ils en tirer concrètement ?

Des problèmes à la fois physiques et psychologiques

Parmi les problèmes physiques, on retrouve :

  • Troubles sexuels
  • Dysfonctionnement érectile
  • Éjaculation précoce
  • Difficulté lors de l’éjaculation
  • Baisse des performances sexuelles
  • Perte de libido lors de la pratique sexuelle avec un partenaire

Maintenant concernant les problèmes psychologiques liés à la consommation de pornographie :

  • Baisse de la dopamine (hormone du bonheur)
  • Faiblesse émotionnelle
  • Dépression
  • Dégoût de soi
  • Perte de confiance
  • Asociabilité

Je vous épargne les dégâts que cela aura sur leurs vies d’adultes lors de vraie relation avec un(e) partenaire

Tout ça pour au final n’en tirer qu’une version erronée de ce qu’est réellement faire l’amour avec une personne

Voilà pourquoi il va être important de réduire jusqu’à complètement arrêter la consommation de films pornographiques, si vous souhaitez vraiment reprendre votre vie en main et vous accomplir en tant qu’individu

Je vous préviens d’avance le chemin sera long et difficile, avant d’avoir les résultats souhaités

COMMENT VOUS LIBÉRER DE L’ADDICTION À LA PORNOGRAPHIE ?


1. SE MASTURBER SANS REGARDER DE LA PORNOGRAPHIE

Si vous ne pouvez vraiment pas vous passer de pornographie ne serait-ce que d’une journée, commencer par pratiquer la masturbation sans le visionnage ou l’aide des films X

Le changement peut sembler ridicule à première vue mais il beaucoup plus important que ce que l’on pense

Pratiquer la masturbation sans pornographie va vraiment vous permettre de retrouver une connexion avec votre corps

Par connexion, j’entends identifier les zones et endroits sur celui-ci qui vous procure le plus de plaisir et font monter le désir en vous

Cette connexion avec votre corps est impossible lorsque vous regardez des films pornographiques !

De plus lors de relations intimes avec un(e) partenaire, vous serez plus amène d’orienter l’autre sur ce que vous aimez sexuellement

Après c’est une solution qui selon moi reste très court terme

Le but étant de pouvoir progressivement espacer vos masturbations afin de complètement vous libérer de cette addiction

2. ESPACER VOS MASTURBATIONS

Espacer vos masturbations va être essentiel si vous souhaitez retrouver le contrôle sur votre addiction

J’ai vu une différence chez moi, que ce soit dans mon attitude ou mon état d’esprit lorsque j’ai commencé à espacer mes fréquences de masturbation

J’étais beaucoup plus maître de mes émotions et de mes envies

Afin de pouvoir espacer efficacement vos masturbations, fixez-vous des objectifs !

Si vous pratiquez la masturbation tous les jours, commencer par arrêter une journée

Puis si vous arrivez à répéter plusieurs fois l’opération dans la semaine, passez à deux journées (et ainsi de suite …)

Vous constaterez progressivement une reprise de confiance en vous et d’assurance, à mesure que votre fréquence de masturbation soit de plus en plus espacée

3. AVOIR UN PROJET/BUT PERSONNEL

Pour arrêter une habitude néfaste et addictive, il faut pouvoir la remplacer par une autre, plus bénéfique

Espacer uniquement vos masturbations ne sera pas suffisant si vous souhaitez complètement vous libérer de cette addiction à long terme

C’est là qu’un projet ou un but personnel prend tout son sens !

L’un des facteurs principaux qui vous pousse souvent à la masturbation et au visionnage de films pornographiques, c’est l’ENNUI

Avoir un projet ou but personnel est une tâche qui va vous demander une ressource importante en terme de temps et de concentration

Ce qui vous donnera beaucoup moins d’occasions de vous ennuyer, et donc de visionner de la pornographie

Attention toutefois, pour que cela fonctionne efficacement, il faut que l’objectif ou le but que vous visiez vous passionne réellement !

Dans le cas contraire, cette solution n’apportera aucun résultat !

4. SE DÉBARASSER DE VOS JOUETS SEXUELS

Les jouets sexuels peuvent être des déclencheurs importants dans l’animation de vos pulsions et désirs, et vous inciter à la consommation de film X

Si vous souhaitez vous libérer de cette addiction, il va falloir vous débarrasser de tous les jouets sexuels que vous avez en votre possession (sex-toy, masturbateur, …)

S’il est vraiment trop compliqué de vous débarrasser de ce genre de jouets, faites en sorte de les mettre à un endroit difficile d’accès (afin de vous décourager de les utiliser si des envies sexuelles se manifester)

Le but étant de ne plus avoir ce genre de jouets à portée de main (c’est le mot), qui pourrait vous faire rechuter

5. ÊTRE DANS L’ABONDANCE

Le dernier conseil que je peux vous donner concernant l’addiction à la pornographie et qui a le plus marché sur moi, c’est de faire en sorte d’être dans l’abondance

Par abondance, j’entends se créer plusieurs opportunités avec le sexe opposé

Plus vulgairement : Côtoyer régulièrement la gente féminine !

Je fais ici volontairement un focus sur les hommes car dans notre société actuelle, les femmes sont constamment dans l’abondance (ce n’est donc pas un problème qu’elles rencontrent dans leur quotidien, à l’inverse d’une grande majorité d’hommes)

Ce qui ne veut pas dire qu’elles ne rencontrent pas d’autres problèmes (bien au contraire) mais ce n’est pas l’objet de cet article

Être dans l’abondance ne signifie pas exclusivement avoir que des plans culs ou des relations légères avec les femmes

Tout dépend de ce que vous recherchez mais cela peut-être également des relations purement platoniques

Une autre raison qui nous pousse à la masturbation, notamment pour nous les hommes, c’est le sentiment de frustration

Frustration qui est amenée par le manque d’opportunités que l’on peut rencontrer dans sa vie et principalement avec les femmes

Elle nous pousse à trouver du réconfort autrement, lorsque nos désirs ne sont pas assouvis

Et malheureusement dans ces moments-là, nous trouvons la libération de ce désir dans les films pornographiques

Être dans l’abondance vous permettra de ne plus être prisonnier de vos pulsions et désirs sexuels, et de retrouver la confiance en vous que vous aviez perdu jusqu’alors

Vous pourrez alors constater par vous-même les effets bénéfiques tant sur votre vie sentimentale que sociale

CONCLUSION


Pour résumer la pornographie en elle-même ne présente pas de dangers

C’est plutôt la consommation excessive que vous pouvez en faire qui est réellement dangereuse

Vous pouvez rapidement tomber dans l’addiction, nuisant à la fois sur votre vie personnelle et sentimentale mais également sur votre vie sexuelle

Au vue des nombreux effets néfastes qu’entrainent une consommation abusive de films pornographiques, je ne peux que vous déconseiller d’en regarder et consommer

J’espère qu’au travers de cet article, j’ai pu vous donner les clés pour vous libérer concrètement de votre addiction à la pornographie

La route sera longue et difficile, mais si vous faites les efforts nécessaires, votre vie ne s’en portera que mieux

On se retrouve très bientôt pour un nouveau sujet !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :